UX ?

Pourquoi l’UX ? Souhaiter rendre plus simples, plus sûres, plus efficaces, et finalement plus productives les IHM n’est pas une idée nouvelle. Appliquée au Web, l’expérience utilisateur ou User eXperience, recouvre une approche de la conception sensée apporter à cet utilisateur une qualité supérieure d’expérience en la centrant sur la satisfaction de ses besoins sans oublier le plaisir qu’il peut en retirer. Il est incontestable qu’une expérience utilisateur réussie concourt à améliorer la fréquentation d’un site et ses performances, et moins contestable encore qu’une mauvaise expérience peut être rédhibitoire.

 

Si on est loin d’une science exacte, sociologie, psychologie, sciences de l’information et de la communication, ergonomie et sciences cognitives (appelées sans doute à prendre une place croissante en relation avec le développement des neurosciences) conjuguent leurs apports pour tenter d’apporter des réponses efficaces aux besoins d’information, de communication et d’action des utilisateurs en lien avec l’innovation technologique.

 

A la suite des Etats-Unis, puis de quelques précurseurs en France avec qui certains d’entre nous ont pu vivre des expériences depuis quelques années, un nombre croissant d’agences revendique une conception centrée utilisateur ( voir ParisWeb 2010 ) et développent la place de l’UX dans les processus, ou plus encore, organisent le processus de conception et de création autour de l’UX. les évolutions, de la tâche à la fonction voire au  métier, supposent la redéfinition de certains territoires.

 

Alors quelles fonctions pour l’UX ? Onwardsearch, agence de recrutement aux Etats-Unis, qui tiennent toujours le rôle de précurseurs, a publié il y a quelques mois un panorama des fonctions de l’UX. Si certaines sont déjà un métier à part entière dans des équipes spécialisées et/ou suffisamment étoffées, d’autres sont sans doute appelées à se développer et à s’autonomiser avec les avancées de la recherche. A partir du constat d’Onwardsearch et de ma propre expérience, le diagramme ci-dessous (à amender…) traduit cette ébauche de diversification, même si le rôle du consultant UX ne se réduit que rarement à une seule de ces fonctions qui entretiennent évidemment entre elles des rapports transversaux et/ou de proximité.

Graphique : Les fonctions de L'UX
© Marie Serindou - *A noter que si les contenus ne sont pas de l’UX au sens strict, ils ne peuvent en être dissociés car complémentaires.

 

Onwardsearch : Panorama des fonctions de l'UX
Onwardsearch : Panorama des fonctions de l'UX
Partage...
  • 15
    Shares

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*